fbpx

Les partenaires en 2020

Les restos et bistros

Le suivi des saisons, voilà une philosophie partagée par tous les chefs guidés par une éthique respectueuse des produits. Autant dire qu’à l’approche des premières marées de coquilles Saint-Jacques, au début de l’automne, ils jubilent à l’idée de remettre ce merveilleux mollusque à leur carte. Jusqu’en avril environ, ces toques vont cuisiner et réinventer la « Saint-Jacques », entre recettes classiques et inspirations plus personnelles et contemporaines. Une cinquantaine en Normandie, et bien plus encore dans les autres régions françaises !

Les bars à vin et à manger

Espèce noble par excellence, la coquille Saint-Jacques n’est pas pour autant réservée aux adresses gastronomiques : elle trouve aussi un public plus que fervent dans les bars à vins ou dans les cafés où l’on sert à manger. Elle y est cuisinée de manière assez simple par des chefs souvent très attentifs à l’origine de leurs matières premières et à la question écologique. Et, pour la majorité, ces lieux ont tout ce qu’il faut en cave pour lui trouver des vins très complices.

Poissonnerie_Onfroy_1-copie

Les poissonneries et les marchés

De villes ou de villages, à l’abri de halles ou directement sur le pavé, les poissonneries sont aussi des hauts lieux de « pêche » pour glisser dans son panier quelques belles coquilles Saint-Jacques joliment mises en scène. Pas étonnant que La Grande Débarque en investisse certains avec, sur les étals, une marée d’une fraîcheur irréprochable et des coquilles Saint-Jacques à peine sorties de l’eau.

Frésil_Marée-copie

Les grandes surfaces

En 2020, La Grande Débarque fait monter la marée jusque dans les grandes et moyennes surfaces… Prêts à jouer le jeu ? Le challenge « Rayon Marée », à l’adresse des vendeurs et poissonniers, récompensera le plus bel étal aux couleurs de la Grande Débarque avec, à la clef, une visite guidée sur la zone de production en Normandie. Un jeu « Consommateurs » permettra à ces derniers de gagner leur poids en coquille Saint-Jacques de Normandie ou un week-end pour deux au Jardin des Plumes, l’hôtel-restaurant de David Gallienne, en Normandie.

Bientôt disponible !

Facebook
Instagram